Vous êtes ici : Le site du lézard !! » Fiches » Le lézard ocellé, Timon lepidus (Daudin, 1802)

Le lézard ocellé, Timon lepidus (Daudin, 1802)

Description :

Timon lepidus est le plus grand des lézards de la famille des lacertidés mais aussi le plus long lézard d’Europe. les mâles peuvent atteindre 70 cm à taille adulte et les femelles sont plus petites pour une taille moyenne de 40 cm et un poids oscillant entre 120 et 180 g. On peut noter que le plus grand observé faisait de 90 cm de long.

Ce lézard doit son nom à ses tâches bleues bordées de noir que l’on appelle ocelles et qui ornent ses flancs. Sa coloration dominante est verte avec de nombreuses tâches noires. On remarque que les ocelles bleus des mâles sont plus vifs et plus marqués. Son ventre est jaune à blanc crème. Les jeunes spécimens ont le dos olivâtre ou jaunâtre avec des ocelles noirs, à centre blanc ou jaune, disposés en anneaux autour du corps.

lézard ocellé
Couple adulte Timon lepidus

Habitat :

Le lézard vert s’observe dans tout type de biotope. Les garrigues comme les bordures de forêts, les cours d’eau comme dans les zones rocailleuses sèches, les oliveraies comme en montagne … bref dans des lieux très variés mais où l’on retrouve des zones dégagées permettant une bonne exposition au soleil. On note qu’il est présent jusqu’à 600 m d’altitude dans les Alpes-Maritimes, 1000 m dans les Pyrénées-Orientales et 2000 m en Espagne.

Son aire de répartition n’est pas très vaste, on le retrouve au sud-ouest de l’Europe : dans la péninsule ibérique, dans tout le sud de la France, la Bretagne et le centre, au nord-ouest de l’Italie, ainsi qu’ au Maghreb.

Mode de vie :

LézardC’est un lézard diurne et l’heure de la sortie de son gîte est en liaison étroite avec celle où le soleil atteint l’abri. Il est plutôt terrestre mais il est très agile et peut grimper dans des buissons ou sur des murs pour s’alimenter ou s’isoler. Son régime alimentaire est composé de gros insectes, de coléoptères, d’oeufs d’oiseaux voire même de petits oisillons, d’autres petits lézards, de larves, d’araignées et de lombrics voir même des fruits. Il est intéressant de savoir qu’un individu adulte ne s’éloigne que très rarement de plus de 10m de son abri.

Le lézard hiberne d’octobre à avril. C’est vers le début du mois d’avril qu’ils sortent d’hibernation (les mâles une quinzaine de jours plus tôt que les femelles) et la saison des amours commence (juste après la mue). On y observe des combats entre les mâles adultes pouvant entrainer de graves blessures et généralement la perte de la queue voir même la mort de l’adversaire. L’accouplement a lieu courant mai et la femelle pond fin mai 5 à 20 oeufs. Les oeufs incuberont pendant 2 à 3 mois et donneront naissance à des bébés lézards de 11 cm de long pour un poids d’environ 2,5 gramme.

On note que la maturité sexuelle chez les mâles comme chez les femelles est de 3 ans. L’espérance de vie est d’environ 12 ans.

Les photos du lézard ocellé : Timon lepidus

3 commentaires “Le lézard ocellé, Timon lepidus (Daudin, 1802)”

  1. le brigand :

    Bonjour, je suis en Espagne , j’ai photographié un lézard ocellé de 30 à a 40 cm un male apparemment , à 1200 m d’altitude j’ai trouvé son terrier !! j’y retourne vite il est trop beau !!

  2. Christaline :

    Bonjour,
    J’ai photographié un lézard dans mon jardin ce matin.. Je pense que c’est un lézard ocellé.. J’habite en Haute Vienne, 87.. Je vous aurais bien mis les photos, mais où les mettre??

  3. Léger :

    Un tout petit lézard NOIR (10 cm maxi) est entré chez moi, je n’arrive pas à l’attraper car je pense qu’il faut le mettre dans le jardin…. il passe son temps caché sous la gazinière ou le congélateur ! comment faire pour le remettre dans la nature ?
    Merci d’avance à la personne qui me répondra.

Ajouter un commentaire à cet article